Une page entière dans le Berry Républicain

.

En ce jour du 25 septembre, vous pouvez trouver un article pour découvrir un peu plus le projet et son parcours.

L’article est à lire ici, et vous pourrez y voir une chanson, « elle passe », filmée en acoustique sur une terrasse d’un restaurant berruyer.

IMG_1572A moi de raconter un petit comment cela s’est passé. Comment cela a pu se faire ?

En cours du mois d’août, le journaliste du quotidien me contacte pour me dire qu’il a entendu parler de la campagne de crowdfunding qui était en cours. Avec l’album à venir, il me propose de passer dans Berry Son. C’est un rendez-vous bi-mensuel durant lequel le groupe ou l’artiste choisi aura le droit à 1 page complète dans le journal, un article sur le site internet, et une vidéo live acoustique (pour ma part).

Cette vidéo devait se faire dans un certain endroit. Vu que j’étais en studio courant septembre, l’idéal aurait été de le faire sur les lieux. Mais le journaliste, Jean-Baptiste, ne veut pas être en studio car il veut sortir du cadre « musical » et « confort ». Alors je finis par penser à la crêperie des remparts à Bourges, n’habitant pas très loin et aimant leurs crêpes.

Le RDV était donc pris, j’y vais le mardi à 14h15… Mais c’était en fait mercredi… Je préfère toujours me tromper dans ce sens…

Nous nous retrouvons alors le mercredi avec Stéphanie, la photographe/journaliste du BerryRép et Jean-Baptiste journaliste du BerryRep. En arrivant sur les lieux, les 2 compères font un petit tour, je les aide à déplacer des tables ou enlever deux trois nappes, ils choisissent leur plan en fonction de ce que je leur disais sur l’emplacement qui me paraissait pas mal.

Assis, et installés, nous faisons une 1ère prise avec un plan large au niveau caméra, et pour avoir le son « témoin », celui dont on va se servir (ils vont se servir) pour ensuite monter les images sur le son. Cette prise se fait en 2 fois car la première, le micro qui était près de moi est tombé. Ensuite, j’ai refait la chanson plusieurs fois avec les deux collègues journalistes qui faisaient différents plans vidéos et quelques photos.

Une fois que la partie « vidéo » était faite, il fallait une photo pour illustrer l’article. Une photo sur laquelle je n’avais pas forcément la guitare (ça c’est plus moi qui l’ai choisi). Stéphanie trouva l’emplacement rapidement (j’avais le même en tête) et m’a donc demandé de me placer. L’exercice est encore loin d’être maitrisé pour ma part… Rester naturel avec les bras qui ne « font rien » (ce qui change de quand je joue de la guitare…) n’est pas évident. Alors Jean-Baptiste s’est placé juste à ma gauche et nous parlions de tout et de rien pendant 2 3 minutes et Stéphanie a fini par avoir la photo qu’elle voulait.

Pour finir, après la vidéo, la photo, il fallait l’interview. Stéphanie devait aller sur un autre sujet, nous sommes donc allés boire une bière en terrasse pendant une heure où nous avons discuté… C’est passé vite…

Et vous avez donc le résultat dans cet article.

Commentaires

commentaires